vendredi 28 décembre 2012

Couleurs



Gervasio Gallardo



Un jour,
Un papillon s’est pris les ailes
Entre mes deux hémisphères.
Alors, chaque nuit,
Je rêve en couleurs,
Volant de fleur en fleur,
Te cherchant, plein d’impatience, mon coeur.
Puis je t’ai vue,
Seule, près du rocher bleu,
M’ouvrant tes pétales, riant de rosée,
M’invitant à m’y reposer.
Mais le matin,
A mon réveil,
Les ailes avaient déjà séché.





© Mokhtar El Amraoui in "Arpèges sur les ailes de mes ans"


11 commentaires:

  1. C'est un pure drame fantastique... bonne soirée Mokhtar.

    RépondreSupprimer
  2. Tristesse mais dans un battement d'ailes, de coeur ?
    Merci Mokhtar.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Guillaume,le coeur, tant qu'il bat, peut offrir de nouveaux envols! Merci à toi aussi.

      Supprimer
  3. On peut rêver en couleurs avec des ailes séchées , c'est une fin heureuse aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel zèle d'optimisme! Il faudrait écrire ta phrase proverbiale en lettres d'or, partout, partout, partout!

      Supprimer
  4. Réponses
    1. They can be tears of sadness or happiness!

      Supprimer
    2. Oui, c'est vrai... Si on en croit Orfeenix, on peut le lire ainsi!
      :-)

      Supprimer
  5. Moi aussi, j'ai bien aimé cette possibilité d'espérance qu'a entrouverte Orfeenix.
    Que le rêve se poursuive, alors!On ne sait jamais ce que peut produire comme miracles la magie amoureuse!!!!!
    Love is the rope of hope!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai!! Quel miracle peut provoquer la magie amoureuse, nul ne le sait, sauf les amoureux sans doute qui savent que tout est possible même redonner vie à des ailes desséchées...

      Supprimer