dimanche 24 février 2013

Nectar de soir



Caroline Westerhout


Le choeur des étoiles
Bat, dans tes yeux,
De mille feux sonores.

Laisse donc tes lèvres fleurir,
Au miel de la rosée.

Je viendrai butiner
Ton nectar, le soir.

Laisse-moi ceindre tes seins de roses !

Viens donc te baigner dans les herbes
Que charme la cithare allumée !







© Mokhtar El Amraoui in "Arpèges sur les ailes de mes ans"


8 commentaires:

  1. Un bien joli érotisme délicat et poétique.

    Une inspiration printanière ? :)

    Belle semaine et à bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Chère Moun, la femme est en soi un perpétuel printemps qui est diffus dans toutes les autres saisons ainsi que dans les siennes; c'est pour cela qu'elle est toujours inspirante!
    Belle semaine à toi aussi et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. "Nectar!" Ce mot seul est en lui même un poème!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout as fait raison, cher ami! Surtout que nectar rime avec Mokhtar; c'est pour cela qu'il m'attire!

      Supprimer
  4. J' arrive :) ( comment résister à une telle invitation au voyage!)

    RépondreSupprimer
  5. Comme tu es généreuse, chère Orfeenix! ;-)
    Une femme aussi sensible, douce, intelligente et belle comme toi: une femme de rêve, en somme! Tu me laisses,vraiment, rêveur!;-))

    RépondreSupprimer
  6. Particulièrement magnifique.

    @bizak : je suis bien d'accord !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis bien content, cher ami Guillaume, que mon poème t'ait plu!

    RépondreSupprimer