mercredi 11 septembre 2013

Victor Jara



En hommage à l'épique résistance du peuple chilien contre le vil dictateur Pinochet qui , soutenu par la CIA, a renversé, le 11 septembre 1973, le Président démocratiquement élu Salvador Allende

Oiseaux libres,
Oiseaux fiers du Chili,
Un vent glacé,
Dans Santiago assiégée,
Porte vos chants endeuillés.
Les nuages ensanglantés
Par les serres des vautours casqués
Explosent en larmes,
En larmes de feu !
Jara est mort!
Le rossignol du peuple vient d’être tué !
Oiseaux fiers,
Oiseaux libres du Chili,
Les deux mains tranchées,
La guitare blessée,
Jara a continué de chanter,
De chanter et d’aimer.
De chanter le peuple
Et d’aimer la solidarité,
De chanter la rose rouge
Et d’aimer les déshérités
Rêvant de liberté.
La guitare broyée,
Sous les coups traîtres
Des pattes chaussées des bottes de la haine,
Jara a encore chanté
La justice pour les opprimés
Et la beauté dans la fraternité.
Oiseaux libres,
Oiseaux fiers du Chili et du monde entier,
Volez !
Volez !
Volez plus haut que le deuil,
Plus loin que les larmes et les tristesses
Car son sang répandu,
Car ses chansons
Sont un bouquet d’espoir,
Sont un appel au combat !


© Mokhtar El Amraoui in « Arpèges sur les ailes de mes ans »

dimanche 1 septembre 2013

Il pleut, mon soleil!



Photo trouvée sur le Net

Ecoute cette pluie ! Regarde-la, elle luit !
Elle nous invite à y peindre un soleil
Gros d’amour comme nos deux cœurs
Qui s’éveillent, tonnants labours d’eau, de sueur,
En sillons de mots, en caresses de lueurs,
Pour qu’éclosent de joies toutes nos fleurs !

Sur leurs rires argentés mouillés sans pleurs,
De tous leurs traits de rideaux d’eaux,
Crissent, en frémissantes feuilles et peaux,
Les fièvres ivres de nos douces fureurs !

Elles nous tombent dessus, trombes de joueurs,
Pour nous parfumer, loin de toute douleur,
Pour nous arroser, pour nous enlever, en chœur,
Vers les promesses de leurs fluviales hauteurs !

Ecoute-la, cette pluie ! Regarde-la, elle luit,
Pour assoiffer d’amour le soleil de nos deux cœurs !


© Mokhtar El Amraoui in " Le souffle des ressacs "