dimanche 1 septembre 2013

Il pleut, mon soleil!



Photo trouvée sur le Net

Ecoute cette pluie ! Regarde-la, elle luit !
Elle nous invite à y peindre un soleil
Gros d’amour comme nos deux cœurs
Qui s’éveillent, tonnants labours d’eau, de sueur,
En sillons de mots, en caresses de lueurs,
Pour qu’éclosent de joies toutes nos fleurs !

Sur leurs rires argentés mouillés sans pleurs,
De tous leurs traits de rideaux d’eaux,
Crissent, en frémissantes feuilles et peaux,
Les fièvres ivres de nos douces fureurs !

Elles nous tombent dessus, trombes de joueurs,
Pour nous parfumer, loin de toute douleur,
Pour nous arroser, pour nous enlever, en chœur,
Vers les promesses de leurs fluviales hauteurs !

Ecoute-la, cette pluie ! Regarde-la, elle luit,
Pour assoiffer d’amour le soleil de nos deux cœurs !


© Mokhtar El Amraoui in " Le souffle des ressacs "

4 commentaires:

  1. Pleut-il des soleils chez toi ? La chance :)

    Pluie nourricière, pluie incendiaire, coeurs téméraires, la flamboyance n'est pas que dans la pluie, elle l'est dans tes vers et ça fait du bien tant d'amour à lire.

    Merci Mokhtar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout compris, chère Moun! Merci de ton appréciation. Vraiment ravi que mon poème t'ait plu.

      Supprimer
  2. Mokhtar, je te remercie d' être un si grand poète, je me nourris de beauté musicale et j' ai lu et relu tant de textes adorés,c' est si bon de trouver des délices dans la nouveauté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, très chère Orfeenix, d'aimer et apprécier ce que j'écris!

      Supprimer