mercredi 11 septembre 2013

Victor Jara



En hommage à l'épique résistance du peuple chilien contre le vil dictateur Pinochet qui , soutenu par la CIA, a renversé, le 11 septembre 1973, le Président démocratiquement élu Salvador Allende

Oiseaux libres,
Oiseaux fiers du Chili,
Un vent glacé,
Dans Santiago assiégée,
Porte vos chants endeuillés.
Les nuages ensanglantés
Par les serres des vautours casqués
Explosent en larmes,
En larmes de feu !
Jara est mort!
Le rossignol du peuple vient d’être tué !
Oiseaux fiers,
Oiseaux libres du Chili,
Les deux mains tranchées,
La guitare blessée,
Jara a continué de chanter,
De chanter et d’aimer.
De chanter le peuple
Et d’aimer la solidarité,
De chanter la rose rouge
Et d’aimer les déshérités
Rêvant de liberté.
La guitare broyée,
Sous les coups traîtres
Des pattes chaussées des bottes de la haine,
Jara a encore chanté
La justice pour les opprimés
Et la beauté dans la fraternité.
Oiseaux libres,
Oiseaux fiers du Chili et du monde entier,
Volez !
Volez !
Volez plus haut que le deuil,
Plus loin que les larmes et les tristesses
Car son sang répandu,
Car ses chansons
Sont un bouquet d’espoir,
Sont un appel au combat !


© Mokhtar El Amraoui in « Arpèges sur les ailes de mes ans »

12 commentaires:

  1. Honte à moi, je ne connaissais pas ce Victor, mais j'étais bien jeune à l'époque et mes préoccupations étaient plus oisives pourrais-je dire :)

    En tout cas, plus il y aura de résistance à la dictature, plus la liberté aura une saveur particulière... c'est ce qui se produit en ce moment un peu partout et c'est bien ainsi.

    Au plaisir et mes excuses, pas eu le temps d'aller plus loin dans la connaissance de ce monsieur.

    Merci pour cette poésie en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que ta bonne volonté, chère Moun, et ton engagement pour les causes justes te feront bien connaître le sublime Victor Jara!

      Supprimer
  2. Bonjour Mokhtar

    Très bel hommage.
    celui de Caro
    ( http://cocomagnanville.over-blog.com/victor-colombe-victor-jara-40-ans-d%C3%A9j%C3%A0)
    L'est tout autant.
    Merci de déployer tes ailes.

    Amitiés

    Serge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton appréciation, cher ami Serge. Je vais lire l'hommage de Caro! :-)

      Supprimer
  3. Bonsoir Mokhtar,

    J'ai suivi le lien de Serge-Hobo et me voici pour te remercier pour cet hommage au compagnon de route Victor Jara. A jamais son esprit et sa voix de miel accompagneront nos futures luttes et les oiseaux que nous avons trouvé l"un et l'autre pour parler de lui dans sa limpidité volent près de son image éternelle.

    Amitiés
    caro

    RépondreSupprimer
  4. Quelle belle solidarité de poètes pour leur peuple opprimé, vous êtes les derniers vrais soldats.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, très chère Orfeenix, de ton soutien et solidarité que tu manifestes de manière si finement intelligente. Oui, la solidarité avec le peuple est vitale de la part des poètes!

      Supprimer
  5. Jara n'est pas mort
    il reste par son oeuvre
    dans les coeurs à jamais
    son âme soit en paix !

    Bon jour de Vénus Mokhtar
    amicalement, Emma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces jolies vers, chère Emma!

      Supprimer
  6. J'ai vu dernièrement un très beau documentaire sur Allende, sa fin tragique, le drame du Chili. J'ai un amis Chilien, vivant en France qui a connu les geôles de Pinochet. Il m'a raconté. En 2013 ses blessures ne sont toujours pas refermées. Il est peintre, a quitté sa femme Chilienne, pour se remarier à une Française, croyant que...Rien à faire, il poursuivra ce chemin jusqu'à la fin. Il m'a parlé de ce poète exceptionnel que fut Jara, lui aussi enfermé, et martyrisé avant d’être exécuté par ses bourreaux.
    Ton poème m'a rappelé tout ça et malgré tout les bons souvenirs d'amitié avec ces Chiliens exilés.
    Merci.
    Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mon cher ami Roger, il ne faut plus que se reproduise cet affreux cauchemar! Jamas!

      Supprimer