lundi 18 novembre 2013

Mon récital au Centre Culturel International d'Hammamet, le 1er novembre 2013

Mes chères/ chers ami(e)s, voici mon récital poétique, à Dar Sebastian, le 1er novembre, organisé par L'Adfe( Association des Français de l'étranger) Capbon en collaboration Avec le CCI d'Hammamet. Je tiens à remercier, de nouveau, Mme Eliane Jazy, en sa qualité de Présidente de L'Adfe Capbon et toutes celles et tous ceux qui ont eu la gentillesse de venir m'écouter et me regarder dire mes poèmes ainsi que l'artiste M. Omar Najlaoui qui m'a filmé avec la complicité de la poétesse Mme Fatma Mekni. Vidéo!
http://www.youtube.com/watch?v=tkTmLPzUZl0

12 commentaires:

  1. Bonjour Mokhtar et je remarque combien tu es à l'aise devant une assemblée !
    Je n'ai pas regardé les 42 mn et quelques que dure ce reportage mais ce que j'ai remarqué c'est que tout ton corps bouge lorsque tu déclames, surtout les mains mais ceci est propre aux peuples méditerranéens je crois :)

    Encore bravo et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument, chère Moun, en lisant mes poèmes, je les réécris avec tout mon être! Alors je change notre nom: nous sommes les MAINSditérranéens!

      Supprimer
    2. :)) Bonne soirée Mokhtar

      Supprimer
    3. Bonne fin de soirée, chère Moun.

      Supprimer
  2. Mokhtar, je regrette le mauvais son de l'enregistrement .Par contre quel plaisir de te voir vivre tes poèmes ! Je les lirais autrement sachant comme tu leur donnes corps. Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, chère Manouche de remarquer avec tant de perspicacité cette incorporation de mes poèmes; en effet, j'ai tendance à les danser même.

      Supprimer
  3. Comme pour le théâtre, la poésie est faite pour être déclamée, je t' avais déjà vu lors d' une vidéo précédente, et je suis toujours aussi charmée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes propos m'émeuvent tant, chère Orfeenix. En effet, j'essaie, tant que faire se peut, de ramener la poésie à ses origines déclamatoires, en la libérant du recueil-cercueil! :-)

      Supprimer
  4. C’est vrai que la mauvaise qualité du son nous prive un peu de vraiment goûter la grande musicalité de tes poèmes, mais c’est déjà une expérience envoûtante que de lire tes gestes, de s’imprégner de tes inflexions captivantes (qui, par moments, semblaient à mes oreilles de belles héritières du grand Léo). La présence d’un poète authentique, ça ne ment pas! Sublime avant-goût de ce que serait (sera?) une présence "live" à une de tes lectures... Merci à toi pour ce généreux partage cher Mokhtar!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reste totalement coi, devant tes mots que je sais toujours sincères, cher ami Le plumitif ! J'espère qu'un jour, on se trouvera en live. Oui, bien sûr, le grand Léo m'a marqué.

      Supprimer
  5. Bonjour Mokhtar

    Quelle belle surprise de te voir "presqu'en vrai". D'entendre le son de ta voix que tu transforme en instrument de musique pour nous faire ressentir tes poèmes. J'ai beaucoup aimé "les roses".
    J'ai beaucoup aimé ce généreux partage ( comme l'a si bien dit Plumitif )
    Merci à toi
    Et si tu veux récidiver, ne te gène surtout pas !

    Amitiés
    Serge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, mon cher ami Serge. Je suis si content que mon récital t'ait parlé autant! Hier, j'ai récidivé, à la maison de la culture de Bizerte. Je posterai incessamment la vidéo. Alors à la revoyure et vive la poésie!

      Supprimer