mardi 17 décembre 2013

Courbes de lumière




Adam Martinakis





Advenir à cette lumière
Qui te dit en courbes,
A ce silence qui te sculpte de ses ailes
Et réveille pour ton regard
Tant d’ouragans de sèves !

Le fruit qui t’appelle
T’a reconnue !
Il t’offre la mémoire ivre
De ses germinations
Et les caresses du vent,
Du soleil et de son lait,
De la lune et de son sang !

Ecoute son rêve qui te réveille.
Est-ce pour lui
Que tu te fais,
Dans ta fièvre, rose ?



© Mokhtar El Amraoui in " Le souffle des ressacs"

10 commentaires:

  1. Léger et délicat, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, chère Manouche. Merci d'apprécier.

      Supprimer
  2. La lumière est une force inestimable, surtout en cette fin d'année sombre. Merci Mokhtar pour ce court mais superbe poème.

    RépondreSupprimer
  3. C'est gentil de ta part, chère lumineuse Sadaya!

    RépondreSupprimer
  4. Charmant troubadour qui célèbre l' amour courtois, mille baisers en guise de voeux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle ode à l'amour et à la lumière qu'il diffuse par la beauté des sentiments enfiévrés.

      Belle fin d'année Mokhtar

      Supprimer
    2. Merci de ta précieuse et si fine appréciation, chère poétesse Orfeenix. Bonnes fêtes à toi et aux tiens. Mille et un baisers!

      Supprimer
    3. Comme d'habitude, chère Moun, tu as si profondément compris mon poème. Je suis content qu'il t'ait plu. J'espère que tes voeux ainsi que ceux des tiens se réaliseront. Bonne année 2014 pleine d'inspiration et de bonne santé!

      Supprimer
  5. Un poème ciselé dans la lumière. Magnifique.

    Belle fin d'année en poésie, belle année prochaine dans la même veine et meilleurs vœux d'amitié, cher Mokhtar.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, mon cher ami Roger. Tes paroles de poète-jardinier m'émeuvent tant! J'espère que 2013 se terminera bien pour les tiens et toi et bonne et heureuse année 2014 pleine de nouveaux jardins de vie pleins de lumière!

      Supprimer