mardi 22 avril 2014

Belvédère!



Le Belvédère-Tunis


au Belvédère et à ses amis

Eveils chlorophylliens
D’ombres chantant en plumes
Ce que de jours tu écris
Ce que d’amour tu cries
En nectar, en souffle
Et ce qu’en sang tu dis,
Belvédère
A la sève dansante,
Effluves de racines en chants,
Ascension d’ailes,
Bénédictions circulaires
De lumière en feuilles
Seuils d’errances,
Libres transes,
Terre céleste !
Fête de faîtes en toits d’eau sans deuil !
Ciel terrestre enfoui,
Au creux des cimes
De ton cœur si généreux !
Tu nous habilles
De ton écorce rêveuse
Que d’ingrats crocs rêvent d’éteindre !
Mais il y aura toujours,
Belvédère,
Les bras de tes amis pour t’étreindre !

© Mokhtar El Amraoui in «Le souffle des ressacs »

6 commentaires:

  1. Mon cœur danse sur ta musique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoins, chère Manouche! :-)

      Supprimer
  2. Bonjour

    Comme j'aimerai être ce Belvédère pour recevoir cette déclaration d'amour !

    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es des Belvédères, mon cher ami Yanis!

      Supprimer
  3. C' est délicat et ravissant comme une fête galante.

    RépondreSupprimer