samedi 28 juin 2014

Retisser mon cri

"Le cri" Edvard Munch
Ton absence ! 
Mon éternel destin ?

Comment déchirer le miroir
Pour réunir nos deux rives ?
Quelle étoile
Saura retisser mon cri
Pour te dire mon visage
Et toutes les questions de mon voyage
Vers toi ?

Quand cueillerons-nous ensemble
Cette fleur céleste
Qui nous nourrira de son lait vrai ?

Ton absence !
Quand nous réveillerons-nous
Au creux de la même barque,
Sur la vague d'un même rire sans fin ?

© Mokhtar El Amraoui in "Le souffle des ressacs"

2 commentaires:

  1. Tu dis bien la douleur de l'absence et l'espoir qui fait vivre.

    RépondreSupprimer