vendredi 18 juillet 2014

Les obscurs

Pierre Soulages

Paix aux âmes de nos chers vaillants martyrs! 

Ils ont cousu des linceuls aux mots 
Et tendu leurs pièges aux chants des oiseaux 
Passeurs de lumière.

Ils ont coupé les ailes des étoiles,
Pour en faire des fouets
Contre les cris vrais.

Ils ont taillé les ronces les plus folles
Pour ensanglanter, avec, l’aube des voyageurs
Et crucifier leurs danses d’amoureux.

© Mokhtar El Amraoui in "Le souffle des ressacs"

lundi 7 juillet 2014

Bizerte




Bizerte, ma belle
Aux tresses d’algues, de corail et de nacre !
Bizerte, ma rebelle,
Tes poissons volants
Tracent de leurs rires d’argent
Les arabesques de tes parchemins scintillants
De tant de gloires d’hier et du présent !
Tu es l’envergure généreuse,
Quand tu offres le tapis doré de tes sables
Que chantent toujours toutes les fables !
Bizerte, ma belle rebelle,
Ma sirène de toutes les heures !
Dignement, tu as combattu tes usurpateurs,
Pour préserver loyalement ton honneur.
Mais ce n’est jamais avec haine
Que tu t’es libérée de tes chaînes !
Je t’aime, dans tes jours,
Je t’aime, dans tes nuits,
Moi, le naufragé épris
De tes splendeurs infinies,
A qui tu offres toutes ces si belles années de ma vie !
Tu ne m’abandonnes jamais !
Au plus haut des tonnantes ténèbres,
Tu m’allumes tes étoiles,
Et m’offres les rêveries bleues de tes voiles !
Tu me caresses de tes palmiers altiers
Et me recueilles dans les chauds berceaux de tes barques !
Tu m’habilles de tes murs millénaires dansant
De tant de parfums d’amour et de rires au firmament !
Ta sublime Touta, séraphique mûrier, ton grain de beauté stellaire,
Me rafraîchit par les contes de tant de grand-mères !
Tu m’emportes, dans la symphonie de tes vagues !
Et ta brise, que je reconnaîtrais d’entre mille,
Porte les couleurs, les senteurs,
La colère et le pardon de tes ondes
De malouf ailées !
J’ai tant plané dans les cieux de tes ans de gloire !
Tu n’as jamais daigné maudire
Tous ceux, jaloux, qui ont cru t’assujettir !
Tu as toujours préféré, par ta résistance, en rire !

© Mokhtar El Amraoui in "Le souffle des ressacs"

samedi 5 juillet 2014

Souffle

Illustration trouvée sur le Net




Donne à la glaise des mots
Leur souffle de crépuscule
Et à tes mains leurs ailes des jours.


© Mokhtar El Amraoui in "Le souffle des ressacs"

mercredi 2 juillet 2014

Amusement


Les neuf muses



La muse amusée
S'amuse des âmes usées
Mises au musée.

© Mokhtar El Amraoui in "Nouveaux poèmes"