dimanche 19 octobre 2014

Arbre!

 
 
Photo d'Aaron Shaver
 
Tu es toujours là où se confondent 
En verticalité sonore, 
En horizontalité ailée, ton or 
Et l’air donné à la feuille de vie nécessaire, 
Extension vitale pour les pas de nos envols, 
Fraîcheur de tapis déployée en arcs d’accueils 
Où médite l’oiseau 
En ses retours stellaires de danses 
Pour que l’eau puisse encore germer, 
Dans ses silences multicolores, 
Au parfum de nos rencontres. 
Arbre ! Tu nous offres toujours 
Le sang de tes souvenirs 
Et tes nerfs dans les cieux de tes soupirs !
 
© Mokhtar El Amraoui in «Le souffle des ressacs»
 

2 commentaires:

  1. Mon arbre avec ses énormes racines rend la pelouse indisponible tant il est beau et fort!
    Peut être parce qu'il sait à quel point je l'aime. On me conseille de l'abattra. Jamais. Je partirai avant lui .

    RépondreSupprimer
  2. Merci, grande Manouche! Longue vie à toi et ton cher arbre!

    RépondreSupprimer