jeudi 26 novembre 2015

Les fleurs de ton sang








Martyr, ton sang a déjà fleuri !
Il avance en millions de poings qui crient
Leur soif d’amour et de liberté pour la chère Tunisie !
Martyr, c’est ton sang qui, de nos veines, jaillit
Pour libérer notre révolution des vautours qui l’ont ravie !
Que chaque vil tyran soit à jamais maudit
Et, s’il en a encore le temps, fuie, puisqu’il n’a pas compris
Que le Tunisien est de liberté, de justice, de dignité épris
Et que pour ces nobles valeurs, il a toujours offert, sans hésiter, sa vie !
Martyr, ton sang bat dans nos coeurs et, d’éternels espoirs, à jamais,luit !

©Mokhtar El Amraoui in "Le souffle des ressacs"

mardi 17 novembre 2015

Les obscurs

Pierre Soulages
 
Paix aux âmes des victimes de l'obscurantisme
Ils ont cousu des linceuls aux mots 
Et tendu leurs pièges aux chants des oiseaux 
Passeurs de lumière.
Ils ont coupé les ailes des étoiles,
Pour en faire des fouets
Contre les cris vrais.
Ils ont taillé les ronces les plus folles
Pour ensanglanter, avec, l’aube des voyageurs
Et crucifier leurs danses d’amoureux.
© Mokhtar El Amraoui in "Le souffle des ressacs"
 

mardi 3 novembre 2015

Retisser mon cri

























        Ton absence !
        Mon éternel destin ?

        Comment déchirer le miroir
        Pour réunir nos deux rives ?
        Quelle étoile
        Saura retisser mon cri
        Pour te dire mon visage
        Et toutes les questions de mon voyage
        Vers toi ?
        Quand cueillerons-nous ensemble
        Cette fleur céleste
        Qui nous nourrira de son lait vrai ?
        Ton absence !
        Quand nous réveillerons-nous
        Au creux de la même barque,
        Sur la vague d'un même rire sans fin ?
        © Mokhtar El Amraoui in "Le souffle des ressacs"