samedi 7 mai 2016

LIBERTE



Nulle plainte,
Nul regret,
Si c’est pour toi

Que je meurs
Liberté.
Nul regret,
Nulle plainte,
Tu es le seul chemin du bonheur.
Si l’on meurt pour toi,
La mort n’est plus un malheur
Et tant qu’on vivra par toi,
La vie ne sera plus un leurre.
Liberté
Sans toi, la mort,
Sans toi, la vie
Ne seraient plus qu’erreurs.


©Mokhtar El Amraoui in « Arpèges sur les ailes de mes ans »
Photo tirée du Net

8 commentaires:

  1. Mais que c'est beau cher ami poète et comme tes cris sont mélodieux! Tu n'imagines pas mon bonheur de te lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es très gentille, chère amie. Tes mots doux me touchent énormément.

      Supprimer
  2. Très beau.
    Et aussi de Paul Eluard
    "Liberté
    Sur mes cahiers d’écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable sur la neige
    J’écris ton nom." etc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton appréciation, chère Manouche. C'est gentil de rappeler ces sublimes vers d'Eluard.

      Supprimer
  3. Le tapage incessant d’ineptes violences (souvent déguisées en doux conformismes) finit par nous rendre sourds à certaines vérités éternelles. Merci de nous rappeler si mélodieusement celle-là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vital, cher ami Le Plumitif.

      Supprimer
  4. Bonsoir Mokhtar

    Nazim Hikmet, Mahmoud Darwich, Léonard Pelletier et Bobby Sands tout ces oiseaux en cage nous ont livré le secret de leur chant et je rejoint Le Plumitif pour dire que ton écho n'est pas anodin ...
    Amitié
    Serge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de cet honneur que tu me fais là, cher ami Serge.

      Supprimer