mercredi 16 novembre 2016

COURBES DE LUMIERE

Adam Martinakis



Advenir à cette lumière
Qui te dit en courbes,
A ce silence qui te sculpte de ses ailes
Et réveille pour ton regard
Tant d’ouragans de sèves !

Advenir à cette lumière
Le fruit qui t’appelle
T’a reconnue !
Il t’offre la mémoire ivre
De ses germinations
Et les caresses du vent,
Du soleil et de son lait,
De la lune et de son sang !
Ecoute son rêve qui te réveille.
Est-ce pour lui
Que tu te fais,
Dans ta fièvre, rose ?


© Mokhtar El Amraoui in " Le souffle des ressacs"


2 commentaires:

  1. Merci pour ce rayon chargé d'espoir, je crois aussi en toutes les possibles renaissances!

    RépondreSupprimer
  2. De rien, chère Orfeenix. Merci d'apprécier. Absolument; positivons. :-)

    RépondreSupprimer