samedi 12 novembre 2016

LES AILES D'ASLI

Aslı Erdoğan

 pour la libération immédiate de la romancière Aslı Erdoğan

Les mains des hautes lumières
T’ont déjà sculpté un nid
Pour tes justes envols !

Aux syllabes chantant
Les chauds rivages
Des résistants soleils
Tes pas crient l’envergure des vrais
Qui refusent les linceuls
Des basses traîtresses allégeances !
Tu sauras toujours pulvériser
Les barreaux des faux
Pour soulever à jamais
Des creux des détresses
Les tempêtes de fleurs
Dont le feu refuse toute laisse !

© Mokhtar El Amraoui
Le 12/11/2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire