mardi 7 février 2017

LE LIVRE


Qu'il soit celui des morts
Ou celui des vivants,
Le livre t'ouvre ses immenses ailes au firmament!
Il t'invite au voyage,
De port en port,
De page en plage,
De plage en page,
De ville en village,
De visages en paysages
Et ne te laisse jamais livré à ton triste sort!
Il a tellement de secrets à te confier, avant ta mort,
Qu'il te rendra, pour l'accepter, bien plus fort!
C'est dans l'océan de ses mots
Qu'il te convie à renouveler ta peau,
A surmonter tes peines et tes maux,
A alléger tous tes fardeaux!
Dense, le livre te fait frémir,
Danser, pleurer et rire.
De l'Homme, il te révèle le meilleur, tout comme le pire,
Ce qui l'égaie et ce qui le fait souffrir!
Si tu veux, tout cela, découvrir,
Je te conseille, ami(e), de lire!

© Mokhtar El Amraoui in « Le souffle des ressacs »

Photos prises, le samedi 4 février 2017, à la Place des Arts de Bizerte, dans une mobilisation pour la motivation à la lecture et la réhabilitation/ revalorisation du livre.






Lecture et atelier d'écriture


Avec l'écrivain Salah Démess ( au béret), me voici tenant mon recueil " Le souffle des ressacs"





















































































































































































































6 commentaires:

  1. Aujourd'hui j'ai les yeux pleins de larmes, tu as raison, c'est un livre qu'il me faut pour bercer ma peine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ce n'est pas grave, chère amie. Que le livre puisse te consoler.

      Supprimer
  2. Bonjour. Quelle belle initiative. Dans ma jeunesse, j'ai dévoré des tas de livres et je passais des heures, assise au coin du lit, à imaginer entrer dans les pages du livre et en devenir héroïne. J'essaie de lire tous les jours quelques pages pour me déstresser, pour apprendre des choses, pour me faire plaisir en regardant des images. Nos jeunes doivent continuer à aimer lire car la lecture ouvre les portes sur le monde. Merci pour ce très beau poème et je vous envoie une bise. (si j'ose)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dédé pour cette si réchauffante bise. Je vous offre la mienne en retour. On se rencontre dans notre infinie bibliophilie.

      Supprimer
  3. Un livre est un voyage
    qui nous emmène à l’intérieur de notre moi profond!

    RépondreSupprimer