mercredi 25 octobre 2017

Hommage au lit




Le lit est plus qu’un poème. 
C’est un recueil où l’on cueille 
Tant de rêves, tant de sève 
Où, enfin, l’on se recueille 
Pour se dire que l’on s’aime! 
C’est un transport de trêve 
Où tous les printemps se sèment, 
Bien loin des vindictes des glaives! 
Après des heures de débats houleux, 
C’est la houle des ébats amoureux! 
C’est le haut lieu, le pieu de la prise de pied 
Des plus jeunes aux plus vieux! 
Il s’ouvre en cieux radieux et pluvieux; 
Il n’est jamais ennuyeux! 
On y vit et voit toutes les saisons. 
S’y marient raison et déraison! 
C’est le vrai trône dans toutes les maisons!
© Mokhtar El Amraoui in «Le souffle des ressacs»
Illustration du net

2 commentaires: