vendredi 13 octobre 2017

MOUETTE, MA MOUETTE!



-Si je te donnais un pinceau, ma mouette,
Qu’en ferais-tu ?
-Je peindrais, avec, un grand soleil radieux
Et des arcs-en-ciel sur tous les cieux !
-Si je te donnais un crayon, ma mouette,
Qu’en ferais-tu ?
-J’écrirais, avec, des chansons pour les enfants,
Je dessinerais, sur les mâts des bateaux,
Les cimes des montagnes, là-haut,
Et sur les pages des voiles,
Les pas fleuris du printemps avançant,
Avec ses myriades d’étoiles
Gazouillant, à saute-moutons, au firmament !
-Et si je te donnais une gomme, ma mouette,
Qu’en ferais-tu ?
-J’effacerais, avec, les larmes, le sang
Et tous les malheurs
Assombrissant les coeurs
Qui rêvent de bonheur
Sans peur ni soumission !
-Et si je te donnais ce poème, ma mouette,
Qu’en ferais-tu ?
-Je l’avalerais comme un poisson !


© Mokhtar El Amraoui in "Arpèges sur les ailes de mes ans"

4 commentaires:

  1. -Si je te donnais un ami, Manouche?
    -Ce serait le poète sur le bateau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance j'ai! Merci, chère Manouche!

      Supprimer
  2. J'ai adoré ton poème, moi je ne l'avalerai pas mais je vais le garder précieusement dans ma boîte à trésors pour le lire et le relire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, chère Marie, d'apprécier mon poème.Content pour lui qu'il soit dans un merveilleux écrin.

      Supprimer