mercredi 8 novembre 2017

Tes yeux de rose

 d'après René Magritte
(trouvé sur le Net)


Je t’ai sculptée comme un matin de silex, 
Dans les paumes sans étoiles de mes nuits !
Je t’ai clamée comme un doux chant fleuri 
Offert si beau à la joie de nos oiseaux
Qui reviennent nicher, là-haut en choeur,
Au creux de nos coeurs
Pour rechanter l’heure
Heureuse de leur premier envol.
Je m’immolerai au feu de leurs rêves,
Aux cieux de leurs plumages éblouis
Par les rayons de tes lunes endormies,
Pour te danser ton éclosion de reine
Ivre du miel de tes timides silences
Aux yeux de roses qui embaument
D’azurs et de fièvres aux chemins étourdis !

© Mokhtar El Amraoui in «Le souffle des ressacs»

2 commentaires: